Faute au copieur

5 jours pour reproduire une œuvre en 12 exemplaires.
«Vous me copierez 100 fois: Je ne copierai pas sur mon voisin». Pourtant la copie à longtemps été un outil pédagogique dans les beaux-arts.
À l’heure où nous appréhendons les œuvres principalement par leur reproduction, quelle est la valeur de ces notions de copie, d’unique et de multiple ?
La proposition consiste à choisir une œuvre en 2 dimensions issue du fond ancien de l'école des beaux-arts de Toulouse, puis à concevoir et réaliser une machine permettant de reproduire cette œuvre en petite série.
Il s’agit d’expérimenter empiriquement la perte d’aura de l’œuvre lors de sa reproduction, décrite par Walter Benjamin.

Workshop de 5 jours avec les premières années de l'isdaT - Beaux-arts de Toulouse en avril 2016.